La continence érotique amoureuse

«  Qui veut lier une Joie à lui-même, brise les ailes de la vie.

Qui embrasse la Joie dans son vol, demeure dans l’aurore de l’ Eternité . »

(William Blake)

D’accord, mais qu’est-ce que la continence érotique amoureuse?

Elle implique, principalement, la rétention du sperme dans le corps de l’homme, sans être éliminé par éjaculation ou pollution, et chez la femme, l’absence des décharges explosives spécifiques pendant l’orgasme et la réduction des sécrétions menstruelles.

 

Pourquoi retenir le sperme ? Depuis les temps anciens, les gens ont observé que le sperme qu’un homme peut éjaculer pendant sa vie est d’une quantité limitée, qui, selon la sagesse avec laquelle il l’élimine, peut être présente encore dans son corps à des âges avancés. Il y des exemples qui ne peuvent pas être niés, d’hommes qui ont été encore fertiles après l’âge de 100 ans. Couramment nous remarquons que l’andropause (la période de repos sexuel à laquelle un homme est „obligé” vers la fin de sa vie) est grandement ajournée si celui–ci sait pondérer avec attention sa réserve séminale. Comme il se passe d’habitude, avec l’épuisement de la „réserve” de sperme et donc avec l’arrêt de son apparition dans le corps, la vitalité, la mémoire, la créativité, la puissance physique diminuent beaucoup et, pour celui qui en est victime, il est clair que la vieillesse va s’emparer de lui. Ceux qui ont été sages de ce point de vue, aperçoivent leur âge seulement en regardant dans un miroir il le font sans souci, parce qu’ils ressentent encore le pouvoir.

 

Si une femme pratique l’amour avec continence sexuelle elle devient plus attirante, et sa beauté et sa brillance durent, parfois, incroyablement plus de temps. Les prostitués qui ont souvent des orgasmes avec décharge, s’usent très rapidement, elles perdent leur beauté et supportent une chute physique et psychique plus rapidement que les autres femmes.

 

Il existe, sans doute, une liaison directe entre le potentiel sexuel présent dans le corps et la force intérieure d’un homme, il a été constaté que tous les autres gens ayant une force intérieure particulière ont aussi un potentiel sexuel puissant. Il est même arrivé que les hommes ou les femmes carriéristes (les hommes d’affaires, les chefs, les politiciens, les militaires), pour avoir plus de force (ayant en vue qu’ils ne connaissent pas la continence sexuelle), aient très rarement des relations sexuelles. Ils ont choisi instinctivement l’abstinence – solution partielle, il est vrai – parce qu’ils ont senti qu’entre faire l’amour souvent sans continence sexuelle et la carrière, ils préfèrent la carrière.

 

Pourtant, l’abstinence n’est pas une solution, parce que les hommes tendent souvent à perdre leur potentiel sexuel dans le sommeil, par des pollutions, et les femmes par des sécrétions menstruelles plus abondantes et plus douloureuses.

 

La conclusion est que le potentiel sexuel est comme un don physiologique de la naissance et il peut être utilisé plus ou moins sagement, se consommant ainsi plus ou moins vite. Nous nous rendons compte que nous avons un grand besoin de savoir comment réaliser la continence sexuelle.

 

Mais comment est-il possible de faire l’amour sans éjaculation ou sans décharge énergétique explosive (dans le cas de la femme) ?

 

 

 

Les avantages de la pratique de la continence sexuelle:

 

• éveil d’un très grand nombre

d’orgasmes

(tant chez l’homme que chez la

femme) et une amplification

insoupçonnée du plaisir;

• l’apparition d’un état d’insatiabilité,

de désir presque éternel entre les

deux, qui n’ont plus assez l’un de

l’autre;

• longévité de la vie sexuelle;

• régénération et rajeunissement;

• tonus vital augmenté;

• disparition des états d’épuisement, de somnolence après l’acte amoureux;

• équilibre psychique, amplification de la créativité, éveil de l’intelligence;

• amplification du charme personnel, tant chez l’homme que chez la femme;

• élimination complète du risque d’une grossesse indésirable;

• réduction importante des sécrétions menstruelles et des phénomènes secondaires, pénibles, liés à la menstruation;

• donne la possibilité à plusieurs femmes de connaître finalement l’orgasme (il est connu que plusieurs femmes ont besoin d’une stimulation érotique de minimum 30 minutes, et l’homme termine souvent après un maximum 10 minutes);

• aide, dans le cas des femmes, à faire croire harmonieusement les seins.

15_edited.jpg
nude-5304222.jpg